Réfectoire des Moines - Les salles

Réfectoire des Moines

Réfectoire des Moines

Bénit en 1778 par S.A. Jacques de Hubin, Prince-Abbé de Stavelot, le Réfectoire des Moines doit son harmonieuse et remarquable décoration à un artiste liégeois, François-Joseph Duckers, qui, secondé par son frère, en réalisa les stucs au cours des années 1778 et 1779. Aux murs principaux, quatre grands reliefs représentent les pères de l'Eglise latine : SS. Grégoire (tiare), Augustin (cœur), Ambroise (ruche) et Jérôme (lion). Au centre de l'un des petits côtés de la salle, se dresse un admirable Christ en croix.

Une Madone à l'Enfant-Jésus domine la porte d’entrée. Les quatre vertus morales surmontent les portes. Aux côtés du Christ, la Force (lion) et la Justice (balance). De part et d'autre du poêle, la Prudence (serpent) et la Tempérance (éléphant refusant le fruit que lui tend un amour). Les douze apôtres sont les sujets des élégants médaillons ressortant entre les pilastres.

La fondation de l'abbaye stavelotaine est rappelée par le relief surplombant le poêle et où l'on reconnaît Saint Remacle conversant avec le roi Sigebert III. Quant à cet énorme et curieux poêle en fonte, il fut offert, en 1709, par le prieur Don Mathias de Bra. Outre les armoiries de ce dernier, on y remarque celles de l‘abbaye de Stavelot.

Nos artistes trouvent dans cette magnifique salle une acoustique réellement exceptionnelle car elle réunit deux caractéristiques qui vont très rarement de pair : elle est sonore et peu réverbérante.